Communiqué de presse : En Ile-de-France, l’Etat et la CGPME s’engagent pour développer l’emploi

| Publié le 10 juillet 2015

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Dans le cadre de la bataille pour l’emploi mené par le gouvernement, la Préfecture de région et la CGPME d’Ile-de-France ont signé une convention pour promouvoir l’emploi et les dispositifs d’aide à l’embauche auprès des petites et moyennes entreprises franciliennes.

L’accord, préparé par les services de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), prévoit un plan d’actions afin de mobiliser les dirigeants d’entreprises. La CGPME mènera une campagne de communication autour des dispositifs créées pour faciliter l’embauche et l’emploi, notamment des jeunes et des seniors : contrat de professionnalisation, contrat de génération, contrat d’initiative emploi, alternance, mises en situation professionnelle… Ses développeurs de l’apprentissage et de l’emploi et chargés de relations entreprises prospecteront les entreprises des 8 départements franciliens pour notamment leur proposer un accompagnement susceptible de les aider à préciser leurs besoins en matière de développement des compétences et de recrutement. La confédération organisera des manifestations pour faciliter les rencontres et les échanges entre demandeurs d’emplois, entreprises et acteurs du service public de l’emploi.

 

Objectifs : accompagner individuellement 1750 entreprises et recueillir 1000 intentions de recrutement sur l’année.

 

Ces actions doivent par ailleurs permettre de faire remonter les éventuelles difficultés rencontrées par les entreprises pour s’approprier les dispositifs de soutien à l’emploi, afin de les corriger au plus vite.

 

L’organisation patronale s’est engagée sur des objectifs chiffrés : accompagner individuellement
1750 entreprises et recueillir 1000 intentions de recrutement sur l’année. Le préfet Jean-François Carenco se félicite de cette action concrète qui répond aux souhaits du gouvernement pour une mobilisation collective.

Articles du même thème :

Une question en droit du travail, appelez le 0 806 000 126, service gratuit + prix d'un appel local