+ services en département
 
 
 
Accueil > Entreprises, emploi, économie > L’actu de l’emploi et des entreprises en Ile-de-France > France Relance : le guide à destination des entreprises industrielles

France Relance : le guide à destination des entreprises industrielles

| Publié le 28 octobre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Fortement génératrices d’emplois, les entreprises industrielles sont particulièrement touchées par la crise économique induite par la situation sanitaire. Le soutien de ces entreprises fait donc partie des priorités du plan France Relance.

Pour aider les chefs d’entreprises industrielles à se saisir pleinement des dispositifs de soutien et d’accompagnement mis en place par l’Etat, le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, publie un guide rassemblant l’ensemble des mesures mobilisables par les TPE, PME et les ETI industrielles pour les soutenir dans la reprise de leur activité. Ces dispositifs sont ceux déployés par l’Etat et ses opérateurs et sont complémentaires de ceux mis en place par les collectivités et les chambres de commerce et d’industrie. Ce guide, qui sera régulièrement actualisé, vise à répondre aux préoccupations concrètes des chefs d’entreprises et couvre notamment :

  • L’aide au financement,
  • La transition numérique et écologique,
  • Le soutien à l’innovation,
  • Le développement de nouvelles productions en France,
  • Le développement à l’export,
  • Le conseil.

Retrouvez le guide LES DISPOSITIFS À DESTINATION DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES

En savoir plus :

Ouverture du guichet permettant aux PME et ETI industrielles de bénéficier de l’aide aux investissements de transformation vers l’industrie du Futur

Les entreprises peuvent bénéficier d’un appui de trésorerie concomitamment à leur investissement pour améliorer la compétitivité de leurs processus de production. Cette aide concerne un investissement dans un bien affecté à une activité industrielle sur le territoire français, lorsque ce bien relève de l’une des catégories suivantes :
- Les équipements robotiques et cobotiques ;
- Les équipements de fabrication additive ;
- Les logiciels utilisés pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation ou de maintenance ;
- Les machines intégrées destinées au calcul intensif ;
- Les capteurs physiques collectant des données sur le site de production de l’entreprise, sa chaîne de production ou sur son système transitique ;
- Les machines de production à commande programmable ou numérique ;
- Les équipements de réalité augmentée et de réalité virtuelle utilisés pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation ou de maintenance ;
- Les logiciels ou équipements dont l’usage recourt, en tout ou partie, à de l’intelligence artificielle et utilisés pour des opérations de conception, de fabrication ou de transformation, ainsi que pour toutes opérations de maintenance et d’optimisation de la production.

Les entreprises peuvent déposer leur dossier dès aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre 2020 inclus auprès de l’Agence de services et de paiement (ASP).

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics