+ services en département
 
 
 
Accueil > Informations générales > Appels à projets - appels d’offres > Appel à projet : lutte contre la précarité des familles monoparentales

Appel à projet : lutte contre la précarité des familles monoparentales

| Publié le 22 septembre 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Cet appel à projet vise à faire émerger, dans la région, des projets de prévention et de lutte contre la précarité des familles monoparentales.

Les familles monoparentales en situation de précarité sont confrontées à des obstacles et contraintes spécifiques qui réduisent leurs chances d’amélioration de leur condition. Les mères seules en particulier rencontrent davantage difficultés à articuler vie professionnelle et vie familiale, à accéder au marché du travail, lorsqu’elles sont en charge de jeunes enfants et à accéder au logement. En outre, elles sont généralement moins diplômées que les mères en couple.

Cet appel à projets vise à faire émerger des solutions nouvelles sur mesure pour prendre en compte et corriger les inégalités auxquelles sont confrontés les femmes et hommes responsables de familles monoparentales et prévenir leur basculement dans la précarité.

Appel à projet

Les projets présentés doivent expliquer en quoi ils permettent de prévenir et lutter contre la précarité des familles monoparentales. Ils doivent s’inscrire sur l’un ou plusieurs des axes prioritaires suivants :

  • Axe 1 : insertion sociale des responsables de familles monoparentales  : prévention du basculement dans la pauvreté au moment de la séparation ; valorisation de l’autonomie ; travail sur l’estime de soi ; lutte contre le surendettement, travail sur l’accès à la langue, accès aux droits, accès aux soins dont soutien psychologique, droit au répit ; aide à la prise en charge des enfants en situation de handicap, aide à la parentalité, lutte contre l’isolement des parents solos, appui aux proches aidants ; solutions innovantes de logement, aide au déménagement …
  • Axe 2 : insertion professionnelle des responsables de familles monoparentales  : accès à l’emploi ; à la formation professionnelle, accès à la validation des acquis de l’expérience, aide à la reconnaissance des diplômes obtenus à l’étranger, aide à la reconversion à l’entrepreneuriat ou à la création d’activité, articulation des temps de vie ; garde d’enfants ; mobilité, lutte contre la fracture numérique, élargissement des choix professionnels …

Critères d’éligibilité

Cet appel à projets s’adresse aux associations et acteurs qui mettent en œuvre des actions en Ile-de-France visant à lutter contre la précarité et les inégalités de genre.
Les structures devront démontrer leur présence effective (siège social ou antenne locale) sur le territoire de l’Ile-de-France.

Procédure d’examen des projets et critères de sélection

Les candidatures et projets seront examinés conjointement par la directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité, la direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) et la commissaire à la lutte contre la pauvreté au vu de la remise d’un dossier complet. Les CAF et l’ARS pourront expertiser les dossiers. Au cours de la procédure d’examen des projets, il pourra être demandé aux structures de fournir des pièces complémentaires qui seraient utiles à l’appréciation du projet.

L’intérêt du projet sera apprécié au regard des critères d’éligibilité suivants :

- l’inscription du projet dans au moins un des axes prioritaires cités précédemment ;
- le lieu d’implantation de l’action (une attention particulière sera portée sur les actions mises en place dans les territoires vulnérables) ;
- la mobilisation des acteurs de terrain ;
- la mise en œuvre du principe d’autodétermination des personnes concernées
- les possibilités d’évaluation qualitative et quantitative.

Évaluation

Les structures porteuses de projet devront :

- proposer des outils de suivi pertinents du projet et des actions qu’il recouvre ;
- apprécier les effets des actions sur les publics cibles, sur les professionnels, sur les institutions et sur le territoire ;
- impliquer, dans la mesure du possible, les parties prenantes dans l’évaluation du projet.

Les projets pourront être menés jusqu’à la fin 2022.

Montants des subventions

L’enveloppe dédiée à cet appel à projets s’élève à 150 000 €.

Le montant maximum de la subvention accordée aux projets sélectionnés sera de 30 000 € pour chaque opérateur.

Les structures porteuses sont invitées à rechercher des cofinancements. L’absence de cofinancement ne constituera cependant pas un critère disqualifiant.

Calendrier et dépôt des projets

Les candidatures et projets doivent être adressés au plus tard le 12/10/2021, sur le site « Démarches simplifiées » à l’adresse suivante :

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/aap-prevention-precarite-familles-monoparentales

Informations et contact
 

Annaick MORVAN, Directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité : annaick.morvan@paris.gouv.fr

Cécile TAGLIANA, Commissaire à la lutte contre la pauvreté : cecile.tagliana@paris.gouv.fr

En savoir plus :

607 000 familles monoparentales résident en Ile-de-France, soit 19,1 % des familles franciliennes. Avec près de 111 000 familles monoparentales supplémentaires entre 2008 et 2018, la monoparentalité augmente de 22,4 %. Les femmes restent très majoritaires à la tête de ce type de famille (82,9 % en Ile-de-France), même si la proportion des pères dans cette situation tend à légèrement augmenter.

Ces familles monoparentales présentent un risque supérieur de basculer dans la pauvreté. Leur niveau de vie est près de 25 % inférieur au niveau de vie médian francilien et elles sont 25,3 % à être en situation de pauvreté. En France, 41,7 % des personnes vivant en famille monoparentale sont en situation privation matérielle et sociale ou à risque de pauvreté monétaire.

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics